15fév. 2017

"Apprendre est notre métier"

Article très intéressant sur notre métier de développeur :

Cet article sur le site jechercheundev.fr, fait écho à une discussion que j'ai eu il y a longtemps.

On me demandait : "pourquoi tu fais autant de trucs en dehors du boulot ?!" ou "Tu codes en dehors des heures de travail ?".

Des gens étranges

Vous avez sans doute vu ces étranges gens appelés développeurs ou codeurs qui s'ennuient si rapidement.

Vous les voyez s'interroger sur le futur de leur mission/contrat/projet le regard éteint. Ils disent des trucs du genre : "Y'a plus rien à faire sur ce projet."

Pourtant, le backlog est là. Il y a des évolutions, des bugs, de nouveaux écrans etc ... .

C'est un double langage. Il faut comprendre, "Y'a plus rien à apprendre". Le développeur passionné s'ennuie parce qu'il n'apprends pas.

Certes, il a domotisé sa maison à l'aide de son cerveau et d'un peu de code. Il a ajouté un batch qui detecte sa position GPS, la croise avec l'heure, l'état des transports en commun et envoie un SMS d'excuses à la maison si besoin.

Il ne veut pas devenir manager, non. Il cherche ses défis dans son domaine, le développement. Le drame non ? Que faire ?

Knowledgeoholic

Comme l'explique l'article, nous, développeurs, sommes "knowledgeholic".

Nous cherchons de nouveaux horizons en permanence. Et LE truc le plus incroyable pour le commun des mortels, on aime ce qu'on fait. C'est terrible.

On veut que notre boulot soit épanouissant (!) et qu'il nous permette d'être ... meilleur.

Et j'aime ça !

Pourquoi je code à coté du boulot ? Pourquoi je suis occupé ? Pour découvrir et apprendre, pour aller plus vite, plus loin. Je fais ça pour devenir meilleur.

Et sincèrement, c'est quand même génial de se lever le matin en se disant "que vais je découvrir aujourdhui ?", non ?

aucun commentaire

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.