10mar. 2014

Microsoft Fakes : guidelines d'utilisation

Microsoft Fakes est une librairie destinée à simplifier l'écriture des tests unitaires. Cette librairie est composée de deux éléments :

  • Les Fakes qui permettent de générer automatiquement une implémentation d'interface.
  • les Shims qui permettent de remplacer le corps d'une méthode par un autre.

Quelques conseils d'utilisation

Les possibilités offertes par Microsoft Fakes sont très larges. Il faut néanmoins rester critique. Voici quelque signaux d'alertes à prendre en compte :

  • Je dois créer plus de shims que de fakes pour mon test unitaire

Ceci est souvent le symptôme d'un défaut d'architecture. Les composants de votre application sont fortement couplés.

Il pourrait être utile d'envisager d'utiliser des interfaces afin de réduire les dépendances.

  • Pas besoin de fakes, j'ai juste à créer des shims pour mon test unitaire.

Le shim est la solution de la dernière chance. Il sera utilisé si et seulement si vous n'avez pas d'interface sur laquelle créer un fakes comme un élément d'une API ou d'un framework.

En conclusion

La possibilité de changer le corps d'une méthode permet de se sortir de toutes les situations. Le risque pour le développeur est d'oublier de prendre en compte le couplage entre les composants de son application.

Dans le plus beau des mondes il n'y aurait que des fakes d'interface.

aucun commentaire

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.